Collection :

La Femme asiatique en France

Places familiales, placements professionnels et déplacements sociaux

femme_asiatique

Les femmes venues d’Asie en France viennent d’horizons géo­gra­phiques et cultu­rels très dif­fé­rents (Chine, Corée, Vietnam, Laos, Cambodge, Philippines…). Les rai­sons de leur venue tiennent sou­vent aux évé­ne­ments his­to­riques qui ont secoué ces pays, et dans ce cas, leur voyage s’est sou­vent fait dans des condi­tions dra­ma­tiques : réfu­giées des guerres de la pénin­sule Indochinoise, du géno­cide Khmer rouge, boat-people…). Elles sont main­te­nant de plus en plus liées à la pau­vre­té, à l’immigration éco­no­mique. Dans tous les cas, cette immi­gra­tion vers la France et l’in­té­gra­tion sont dif­fi­ciles à cause de la langue, de l’abandon de la famille, et sur­tout de la place de la femme dans les socié­tés asia­tiques tra­di­tion­nelles : la sou­mis­sion exi­gée dans les socié­tés confu­cia­nistes est notam­ment fort mal adap­tée à la socié­té occi­den­tale indi­vi­dua­liste et éga­li­taire, notam­ment pour s’affirmer dans la recherche d’une auto­no­mie pro­fes­sion­nelle. L’ouvrage s’intéresse éga­le­ment aux métisses, et aux Asiatiques de deuxième géné­ra­tion, nées en France.

Du même auteur :