Collection :

Clément Lafaille (1718−1782)

Un naturaliste rochelais au Siècle des lumières

clement_lafaille

Clément Lafaille, gen­til­homme du Siècle des lumières, sou­lève tou­jours beau­coup d’interrogations. Doit-il être consi­dé­ré comme un véri­table savant ou comme un ama­teur éclai­ré ? Quel rôle a‑t-il joué à La Rochelle, au niveau régio­nal, natio­nal ou inter­na­tio­nal ? Une bio­gra­phie est pro­po­sée, où l’on essaie de retra­cer les évé­ne­ments essen­tiels de sa vie et les traits prin­ci­paux de son œuvre. Comprendre ce qui l’a pous­sé à consti­tuer son cabi­net d’histoire natu­relle est une des ques­tions majeures. Dans un second temps, les mémoires pré­sen­tés par Lafaille devant l’Académie royale de La Rochelle, ain­si que ses rares écrits publiés, sont ana­ly­sés afin d’apporter des élé­ments de réponse aux cri­tiques qui régu­liè­re­ment condui­sirent les his­to­riens à voir en lui, tan­tôt un ama­teur natu­ra­liste éclai­ré digne du Siècle des lumières, tan­tôt un simple col­lec­tion­neur dont la pos­té­ri­té ne serait due qu’à l’existence de son cabi­net d’histoire naturelle.

Du même auteur :