Collection :

Histoire de la civilisation indienne

De la civilisation de l’Indus-Sarasvatī aux invasions musulmane – Tome 1 : L’Inde ancienne et médiévale

Vieille civi­li­sa­tion plu­sieurs fois mil­lé­naire, l’Inde, qui sera l’une des grandes puis­sances du xxie siècle, demeure mécon­nue en France. L’histoire de l’Inde ancienne est géné­ra­le­ment igno­rée aujourd’hui, alors qu’elle fai­sait l’admiration du siècle des Lumières et du pre­mier xixe siècle. 

Pour les natio­na­listes hin­dous, l’origine de la civi­li­sa­tion se situe dans la val­lée de l’Indus-Sarasvatī au troi­sième mil­lé­naire avant notre ère. Au contraire, les sécu­la­ristes affirment que le sans­krit et le Veda ont été intro­duits par des étran­gers, les Aryens, et que la civi­li­sa­tion indienne est le fruit d’incessants bras­sages. En Inde, l’histoire ancienne déchaîne les pas­sions dans les milieux poli­tiques et enflamme l’opinion tout entière. 

L’Inde ancienne, c’est aus­si la nais­sance du boud­dhisme et du jai­nisme ; le brah­ma­nisme et le sys­tème des castes ; l’époque des brillants empires mau­rya et gup­ta, de l’apogée de la lit­té­ra­ture sans­krite, reli­gieuse et pro­fane, et d’un art raf­fi­né. Les enva­his­seurs qui déferlent sur le sous-conti­nent sont, après les ravages ini­tiaux, conquis et assi­mi­lés par cette civilisation.

Au-delà des seuls aspects poli­tiques, mili­taires et éco­no­miques, cet ouvrage entend rendre plus acces­sible l’histoire com­plexe des royaumes de l’Inde ancienne et médié­vale, sous les­quels sont réa­li­sés quelques-uns des joyaux du patri­moine de l’humanité, et de péné­trer l’âme de la civi­li­sa­tion des anciens Indiens.

Du même auteur :