Guerriers du Premier Empire

Expériences et mémoires

guerriers_du_premier_empire

L’histoire des guerres napo­léo­niennes a long­temps igno­ré toute approche anthro­po­lo­gique de leurs acteurs. Pourtant, on ne peut écrire l’histoire de la France du XIXe siècle sans connaître le conte­nu de l’expérience de guerre de ces hommes. La façon dont ils ont ren­con­tré les don­nées du poli­tique au sein de l’armée, les voies par les­quelles la guerre a modi­fié leurs des­tins dans la socié­té de leur temps en disent long non seule­ment sur les réa­li­tés de la France napo­léo­nienne, mais aus­si sur celle de l’après 1815. Car ces hommes sont por­teurs, jusque dans la France du Second Empire, de ces expé­riences sin­gu­lières. De plus, ils les trans­mettent, en les défor­mant sou­vent, par leurs récits ou par leur mise en écrits. Si bien que c’est tout l’univers social et poli­tique de la France du XIXe siècle qui est mar­qué par l’existence, à l’orée de la période contem­po­raine, de ces mul­tiples des­tins mili­taires. De l’enrôlement jusqu’à la bataille en pas­sant par des moments où les hommes en armes sont avant tout des voya­geurs, cet ouvrage sai­sit les réa­li­tés de la vie au quo­ti­dien sous les dra­peaux. De la poli­tique sym­bo­lique adop­tée après 1815 à l’égard des anciens de la Grande Armée à l’image que ceux-ci ont lais­sée dans la lit­té­ra­ture du XIXe siècle, ce livre montre la place de ces hommes dans la France du XIXe siècle.

Du même auteur :