La Collaboration des évêques

1920-1945

Sous la direction de 
la_collaboration

Édition revue et consi­dé­ra­ble­ment aug­men­tée de « Les Évêques au temps de Vichy » paru en 1999 chez Beauchesne. Analyse les rela­tions entre les évêques et l’« État fran­çais » (gou­ver­ne­ment de Vichy). Montre que la déci­sion des évêques d’adopter l’attitude de « loya­lisme sans inféo­da­tion » découle en grande par­tie des débats intel­lec­tuels de l’entredeux-guerres, par­ti­cu­liè­re­ment sur les rap­ports entre l’Église et l’État. C’est cette atti­tude qui entraî­ne­ra une incom­pré­hen­sion avec les catho­liques résis­tants et une posi­tion déli­cate à la Libération quand il s’agira de choi­sir le gou­ver­ne­ment légi­time. Montre éga­le­ment que cette atti­tude a été appli­quée dif­fé­rem­ment sui­vant les dio­cèses, cer­tains évêques étant plus loyaux qu’inféodés et d’autres plus inféo­dés que loyaux. S’appuie sur à peu près toutes les sources dis­po­nibles, avec un regard cri­tique qui s’impose car elles sont d’un manie­ment par­ti­cu­liè­re­ment délicat. 

Du même auteur :