Collection :

De la Résistance à la guerre d’Indochine

de-la-resistance

Ils ont par­ti­ci­pé à la Résistance où ils ont eu une conduite héroïque. Dans l’enthousiasme de la Libération, cer­tains se sont enga­gés pour la durée de la guerre qui se pour­sui­vait en Extrême-Orient contre le Japon. D’autres ont même inté­gré l’armée de métier. Dans la lutte clan­des­tine, ils avaient rêvé de recons­truire une France fra­ter­nelle et géné­reuse. Ils découvrent en Indochine un sys­tème colo­nial injuste et oppres­sif où l’indigène n’est pas consi­dé­ré comme un être humain à part entière. Ils se sont bat­tus pour libé­rer leur ter­ri­toire de l’occupation étran­gère et ils se retrouvent face à des com­bat­tants qui luttent pour leur indé­pen­dance natio­nale. Ils étaient du côté des vic­times, de ceux qui avaient été pour­chas­sés, arrê­tés, tor­tu­rés, dépor­tés, fusillés. Ils sont dans une armée qui uti­lise par­fois les mêmes méthodes que ceux qu’ils com­bat­taient quelques mois ou quelques années aupa­ra­vant. Si leurs constats sont sou­vent très proches, leurs réac­tions vont être dif­fé­rentes. Certains vont démis­sion­ner, d’autres essayer de « rem­plir leur mis­sion au moindre mal ». Certains, fort peu, feront le saut et pas­se­ront au Viêt-minh…

Du même auteur :
Catherine Varlin-Winter, résistante, militante, journaliste (1925-2004) 
(2022)