Collection :

Montreuil sous le règne de Louis XIV

montreuil

Cet ouvrage, fruit d’une thèse de doc­to­rat sou­te­nue à l’Université Paris-Nord, pré­sente un aspect très peu connu et puis­sam­ment ori­gi­nal de l’histoire de l’influence de Paris sur les vil­lages proches au XVIIe siècle. L’auteur décrit un lieu extrê­me­ment dif­fé­rent des paroisses pro­vin­ciales de l’époque, dans la mesure où Paris impose une marque spé­ciale à ses envi­rons. Sur les pas des notaires royaux et des ser­gents de la pré­vô­té locale, nous entrons dans les demeures des ruraux qui peu­plaient Montreuil-sous-Bois, gros vil­lage de 2500 âmes il y a trois cents ans. Aux marges de la ville, nous décou­vrons les familles qui tra­vaillaient la vigne ou entre­te­naient de vastes ver­gers dont les fruits fai­saient l’objet d’importantes tran­sac­tions avant d’être écou­lés sur les mar­chés pari­siens. Coffres et armoires rurales révèlent leurs secrets, dévoilent les objets d’un monde révo­lu. Les usten­siles de cui­sine et les garde-robes d’hommes et de femmes sen­sibles aux modes venues de la capi­tale du royaume font aus­si l’objet d’une étude méti­cu­leuse. Par petites touches, Hervé Bennezon réa­lise une fresque, la plus fidèle pos­sible, du quo­ti­dien des habi­tants de Montreuil, dans sa bana­li­té et ses excep­tions et nous laisse décou­vrir la popu­la­tion de la France d’Ancien Régime.

Du même auteur :