Collection :

Les chrétiens et la guerre d’Algérie

Pour de nom­breux chré­tiens mar­qués par l’Algérie, la guerre a consti­tué le com­men­ce­ment d’une vie de mili­tant. Le poids de toutes les souf­frances accu­mu­lées depuis plus de sept ans de guerre fra­tri­cide a en effet lar­ge­ment inci­té beau­coup d’entre eux à vou­loir cher­cher dans la décen­nie sui­vante à redes­si­ner le pay­sage d’églises déjà en pleine fer­men­ta­tion. Ce déto­na­teur algé­rien a sans doute révé­lé les signes avant-cou­reurs d’une crise du catho­li­cisme français.

Après l’Indochine, pre­mière expé­rience d’une guerre colo­niale, le temps à la gauche du Christ n’est plus alors au pro­gres­sisme en com­pa­gnon­nage avec le par­ti com­mu­niste mais à l’aggior­na­men­to d’une église conci­liaire et à l’éveil au tiers-mon­disme en sym­pa­thie bien­tôt avec la cause arabe.

Du même auteur :