Collection :

Journal de Pierre Loti — 1887 – 1895

L’officier de Marine Julien Viaud (Pierre Loti en lit­té­ra­ture) est affec­té à Rochefort, dans sa Saintonge natale, mais aus­si sur la Côte d’Azur, en Méditerranée (dix ans après, il retrouve l’Afrique du Nord) et au Pays basque. Il retourne à Constantinople, sur les traces d’Aziyadé. D’une mis­sion au Maroc, il rap­porte le pre­mier de ses grands récits de voyages. Le long périple qu’il effec­tue en Terre sainte ne lui apporte pas les réponses qu’il en espéraitÀ qua­rante ans, il revient sur ses jeunes années et publieLe Roman d’un enfant (1890). Consécration suprême,l’écrivain est élu à l’Académie fran­çaise en 1891. La for­tune que lui rap­portent ses livres lui per­met de trans­for­mer sa mai­son natale en un très éton­nant palais des mer­veilles. Ce Journal, tou­jours nour­ri de ren­contres lit­té­raires et mondaines,d’amitiés solides et variées, d’amours nombreuses,est constam­ment tra­ver­sé d’interrogations sur la mort, sur la vie, sur le temps qui passe.

Du même auteur :