Collection :

Journal de Pierre Loti — 1879 – 1886

pierre_loti_2

Ce deuxième volume (1879−1886), qui accom­pagne l’entrée de Pierre Loti dans la car­rière lit­té­raire, cor­res­pond à la période la plus impor­tante, la plus com­plexe, de sa vie. Ces années nomades, de l’Adriatique à Ceylan et jusqu’au Japon, font de l’aspirant de Marine incon­nu, un écri­vain en route vers la gloire (Pêcheur d’Islande, son « best sel­ler », paraît en 1886). Les séjours de la décen­nie pré­cé­dente nour­rissent les romans à suc­cès de celle-ci : Turquie d’Aziyadé, Polynésie du Mariage de Loti, Sénégal du Roman d’un spa­hi. Des ami­tiés lit­té­raires se forgent : Sarah Bernhardt, Juliette Adam, François Coppée, Alphonse Daudet, Ernest Renan. De l’académicien au marin illet­tré, de la duchesse à la sau­va­geonne, du salon à la taverne, Loti fran­chit fron­tières et limites. S’affirme désor­mais une qua­li­té d’écriture mûrie, infi­ni­ment attachante…

Du même auteur :