Collection :

Petite Histoire de la presse chinoise

De sa préhistoire à nos jours

Comme en témoignent les très divers moyens qu’elle a trou­vés pour s’exprimer : romans et chan­sons popu­laires, théâtre, ins­crip­tions sur des élé­ments de l’espace public…, l’opinion publique en Chine a de tout temps été d’une grande vita­li­té. Tout aus­si ancien est l’intérêt mar­qué des Chinois pour les plus infimes res­sorts du dérou­le­ment de l’Histoire. Toutefois, si l’information a tôt consti­tué une ques­tion de haute impor­tance en Chine, c’est d’abord parce qu’elle était l’une des prin­ci­pales clés de l’administration d’un vaste empire.

La Chine, notoi­re­ment en avance dans la fabri­ca­tion du papier, a aus­si très tôt mis au point cer­tains pro­cé­dés d’impression. Le pre­mier est la xylo­gra­phie. Au fil du temps, cette tech­nique s’est popu­la­ri­sée, per­met­tant l’impression d’un cer­tain nombre de « petits jour­naux ». Une autre décou­verte tech­nique a fait faire un pas de géant à l’imprimerie au milieu du XIe siècle : l’invention de la typo­gra­phie avec des carac­tères mobiles en porcelaine.

Ce sont les grands titres, par­mi les plus influents ou emblé­ma­tiques, de la presse moderne chi­noise que nous pré­sen­tons ici. Tout en dis­tin­guant de grandes phases his­to­riques, nous avons fait des entorses à l’ordre chro­no­lo­gique. Les unes sont liées à la vie rare­ment linéaire des titres ain­si qu’à leur lon­gé­vi­té extrê­me­ment variable, allant pour cer­tains de quelques semaines à plu­sieurs décen­nies pour d’autres. Ainsi est-ce en fonc­tion de l’importance qu’ils ont à un moment don­né revê­tue, et non de leur date d’apparition, que nous avons men­tion­né cer­tains titres à la durée de vie par­ti­cu­liè­re­ment longue, enjam­bant les époques. Les dif­fé­rentes périodes que nous avons éta­blies sont éga­le­ment cen­sées reflé­ter les muta­tions inter­ve­nues dans la concep­tion du rôle de la presse qu’ont pu suc­ces­si­ve­ment avoir les fon­da­teurs de titres.

L’appropriation pro­gres­sive par le plus grand nombre de la presse témoigne de l’entrée dans la vie des gens ordi­naires de l’un des grands moyens de com­mu­ni­ca­tion moderne. La presse en tant que pos­sible ins­tru­ment d’expression d’une opi­nion publique connaît au demeu­rant un sort tou­jours rela­ti­ve­ment pré­caire, ce qui l’expose à être assez régu­liè­re­ment concur­ren­cée par d’autres moyens d’expression plus tra­di­tion­nels – et par­fois plus rudi­men­taires, tels les fameux dazi­bao ‮$‬j‮&‬r报, affiches murales en « grands caractères »…

Du même auteur :