Collection :

Les Révoltes indiennes

Amériques, XVIe-XXIe siècle

Sous la direction de 

Révolte indienne… À cette évo­ca­tion, plu­sieurs images hété­ro­clites viennent immé­dia­te­ment à l’esprit : la pho­to­gra­phie du chef apache Geronimo posant avec son fusil en 1887, une image en gloire du grand lea­der néo-inca Tupac Amaru II dans un manuel d’Histoire du Pérou, ou le passe-mon­tagne du sous-com­man­dant Marcos et des insur­gés mayas du Chiapas en 1994. Les mou­ve­ments recou­verts par de telles images ont pour­tant peu à voir les uns avec les autres. Ce livre vise à déjouer le piège des mots : l’accusation de « révolte » ou de « rébel­lion » était le plus sou­vent une arme rhé­to­rique du pou­voir des­ti­née à dis­qua­li­fier et à nive­ler en le cri­mi­na­li­sant tout mou­ve­ment de contes­ta­tion de l’ordre colo­nial. Les textes réunis dans ce volume, qui confrontent les Amériques espa­gnole et fran­çaise du XVIe siècle à nos jours, cherchent au contraire à res­ti­tuer les logiques poli­tiques des prin­ci­paux inté­res­sés. Ils visent en quelque sorte à rendre la parole aux « révol­tés » pour recons­truire cha­cun des sou­lè­ve­ments, des guerres, des insur­rec­tions ou des résis­tances, mas­qués par une caté­go­rie trop vague et surdéterminée.

Du même auteur :