Collection :

Pierre Mendès France et les outre-mers

pierre_mendes-france

L’analyse des concep­tions et de l’action outre-mer – tant au pou­voir que dans l’opposition – de Pierre Mendès France n’a jamais fait l’objet d’une étude par­ti­cu­lière, mais a tou­jours été trai­tée au contraire de manière « péri­phé­rique » au tra­vers d’autres pro­blé­ma­tiques d’ensemble. Il sub­siste pour­tant un mythe Mendès France quant à la déco­lo­ni­sa­tion, qu’il soit posi­tif ou pour cer­tains, plus rares, néga­tif. Cet ouvrage se pro­pose de dres­ser le por­trait sur la longue durée – de l’empire triom­phant aux indé­pen­dances – de la pen­sée et de l’action de Pierre Mendès France en matière d’Outre-mer. À tra­vers l’étude d’un per­son­nage d’exception, il entend appor­ter une pierre sup­plé­men­taire au vaste et com­plexe édi­fice de la connais­sance de la rela­tion entre la France et ses pro­lon­ge­ments Outre-mer. La pos­té­ri­té a sur­tout rete­nu de Pierre Mendès France l’image d’un homme d’État par­ti­san de solu­tions libé­rales dans la ges­tion des ques­tions outre-mer comme en témoignent notam­ment les nom­breux hom­mages qui lui ont été ren­dus lors de son décès. Mais cette image « libé­rale » lui a aus­si valu des haines tenaces de la part des tenants du main­tien en l’état de l’Union fran­çaise, qui n’ont eu de cesse de l’attaquer et de le calom­nier sur le mode du « bra­deur d’empire ». Toute la pen­sée et l’ac­tion outre-mer de Pierre Mendès France se trouve, dans ce constant sou­ci de par­ve­nir à l’é­qui­libre le plus juste pos­sible entre l’af­fir­ma­tion des iden­ti­tés natio­nales – voire des natio­na­lismes –, le déve­lop­pe­ment éco­no­mique et social et le res­pect des inté­rêts de grande puis­sance de la France.

Du même auteur :