Napoléon et la pensée de son temps

Une histoire intellectuelle singulière

bh_napoleon_pensee

Comment Napoléon Bonaparte s’est-il situé par rap­port aux atti­tudes de pen­sée de son temps ? Sa vision du monde relève-t-elle du spi­ri­tua­lisme ou des cou­rants maté­ria­listes ? Comment com­prend-il l’his­toire des socié­tés et tout par­ti­cu­liè­re­ment ce qu’il appelle « les révo­lu­tions sociales » ? Quels sont les traits sin­gu­liers, les impasses, les construc­tions conscientes et incons­cientes qui appa­raissent dans ses réflexions sur le sens et la place de son exis­tence de 1789 à 1815, en ce « quart de siècle équi­valent à plu­sieurs siècles » (Chateaubriand) ?L’auteur met ici en ouvre une approche encore rare dans les études sur Napoléon : celle de l’é­coute, de l’a­na­lyse atten­tive, de la com­pré­hen­sion des textes mais aus­si des paroles de l’Empereur notam­ment à Sainte-Hélène (y com­pris celles qui ont pu jus­qu’i­ci paraître mar­gi­nales ou secondaires). 

Du même auteur :