Collection :

L’Enclos à moutons

Un village nuosu au sud-ouest de la Chine

lenclos_a_moutons

Yangjuan ou « l’enclos à mou­tons » : c’est le nom d’un vil­lage situé haut dans les Montagnes fraîches, région du sud ouest de la Chine peu­plée par les Nuosu – une mino­ri­té eth­nique que les explo­ra­teurs d’antan appe­laient « Lolos noirs ». Voici res­ti­tué pour nous le quo­ti­dien d’une petite com­mu­nau­té ; les enfants et les vieux gardent les bêtes dans les alpages ; les mythes et les contes se trans­mettent tou­jours autour du foyer : le sar­ra­sin et le poivre sichua­nais four­nissent un reve­nu aléa­toire ; les rituels où sont sacri­fiés pou­lets et cochons sup­pléent à un sys­tème de soins inexis­tant ; les coupes de bois pro­voquent l’érosion des rares terres arables… En même temps, l’ouvrage dévoile la struc­ture de clans et de castes qui reste au centre de la mémoire sociale des Nuosu. Il retrace aus­si leurs rela­tions par­fois tumul­tueuses avec les autres eth­nies qui vivent dans la région. Il décrit l’implantation de l’école pri­maire qui, depuis 2000, a chan­gé les des­ti­nées du vil­lage. À tra­vers la radio­sco­pie d’un vil­lage iso­lé, c’est le dur quo­ti­dien de la Chine rurale qui se révèle : l’inégalité de l’accès aux soins et à l’éducation, le sort des femmes, l’exode des jeunes… Des réa­li­tés qu’il faut entendre racon­tées par ceux-là même qui les vivent.

Du même auteur :