Le Bronzeland parisien

Un monde disparu

Cet ouvrage explore un monde dis­pa­ru, celui de l’industrie pari­sienne du bronze d’art et d’ameublement, qui exer­çait au XIXe siècle une domi­na­tion artis­tique et com­mer­ciale mondiale.

Le bron­ze­land pari­sien vit l’épanouissement, dans les quar­tiers du Marais et du canal Saint-Martin, du talent de cen­taines de sculp­teurs et de des­si­na­teurs, et de mil­liers d’ouvriers d’art, mon­teurs, cise­leurs, tour­neurs, gra­veurs, doreurs, déco­ra­teurs, etc. Sa chambre patro­nale, la Réunion des fabri­cants de bronzes, fit évo­luer de façon déci­sive le droit de la pro­prié­té intellectuelle.

Ses ouvriers ont été les plus actifs dans la créa­tion de la sec­tion pari­sienne de l’Internationale. Quant à ses chefs d’entreprise, leur sens artis­tique et leur men­ta­li­té conqué­rante ont don­né nais­sance dans le Bronzeland à une culture remar­quable et à un suc­cès indus­triel sans rival. Pourtant les fastes de ce monde dis­pa­ru ont som­bré dans l’oubli.

Du même auteur :