La Déportation fragmentée. Les anciens déportés parlent de politique

1945-1980

bh_deportation

L’année 1945 marque le retour sur le ter­ri­toire natio­nal des res­ca­pés des camps de concen­tra­tion et d’ex­ter­mi­na­tion nazis. Rapidement, une par­tie de ces hommes et de ces femmes s’en­gagent dans la socié­té fran­çaise d’a­près-guerre pour dénon­cer ce qu’ils consi­dèrent comme contraires aux idéaux de la Résistance et de la Déportation. Leurs voix ne ces­se­ront dès lors de s’é­le­ver notam­ment contre la guerre froide, la guerre d’Algérie, le néga­tion­nisme… C’est à par­tir des bul­le­tins de trois ami­cales (Association natio­nale des anciennes Déportées et Internées de la Résistance, Amicale d’Auschwitz et des camps de Haute-Silésie, et Amicale des anciens de Dachau) ain­si que d’en­tre­tiens, que ce livre res­ti­tue le dis­cours poli­tique et les enga­ge­ments des dépor­tés de 1945 à 1980. La réflexion pro­po­sée par La Déportation frag­men­tée s’ar­ti­cule autour des ques­tions sui­vantes : sur quelles valeurs se fondent l’en­ga­ge­ment des res­ca­pés et com­ment l’ex­pé­rience concen­tra­tion­naire s’y intègre-t-elle ? Quels évé­ne­ments moti­vèrent une inter­ven­tion de leur part et sous quelle forme ? Que peut-il en être de l’u­ni­té du monde de la Déportation ?

Du même auteur :