La Conservation des grains en France au XVIIIe siècle

Innovations au temps des Lumières

la_conservation_des_grains

« Ce livre comble […] une lacune dans notre connais­sance de l’innovation agro­no­mique dans la France des Lumières. Avec cet ouvrage, éru­dit et maî­tri­sé, Thierry Michel s’affirme comme un fin connais­seur des expé­ri­men­ta­tions enga­gées au xviiie siècle pour sto­cker et net­toyer les grains. À cet égard, il figure comme un expert sur un sujet très tech­nique. […] il s’est inté­res­sé aux pra­tiques, au ras des fermes, pour recon­naître concrè­te­ment la por­tée des pré­ceptes incul­qués aux pro­duc­teurs de céréales par les élites. Il n’a pas craint de consti­tuer un cor­pus capable de lui don­ner les moyens de mesu­rer le degré d’adoption des nou­veaux outils et de com­prendre les logiques qui pré­si­dèrent à leur usage. Ainsi, par le prisme d’une enquête sin­gu­lière et ori­gi­nale, ce livre intro­duit subrep­ti­ce­ment dans une thé­ma­tique plus large, extrê­me­ment ambi­tieuse, celle des che­mins emprun­tés par l’innovation et des voies qui ont assu­ré les pro­grès de la dis­po­ni­bi­li­té en nour­ri­ture, spé­ci­fi­que­ment en céréales, dans l’Occident moderne après les effroyables épreuves du tour­nant du xviie siècle. Par un croi­se­ment habile d’histoire éco­no­mique, d’histoire sociale, d’histoire intel­lec­tuelle et d’histoire des tech­niques, il nous entraîne dans un mou­ve­ment révé­la­teur des petits pas qui ont chan­gé l’agriculture fran­çaise à la fin de l’Ancien Régime. »
Gérard Béaur

Du même auteur :