Collection :

Histoire de la Mission de Cochinchine (1688−1823)

3 volumes grand in‑8, reliure édi­teur : Vol. I 643 pages. Vol. II 447 pages. Vol. III 538 pages index. Après des débuts pro­met­teurs au XVIIe siècle, les mis­sion­naires fran­çais se heur­tèrent au XVIIIe siècle à l’hostilité de la cour de Huê, puis à des per­sé­cu­tions. Dans les trois der­nières décen­nies du XVIIIe siècle, les mis­sion­naires fran­çais furent les témoins pri­vi­lé­giés de la guerre civile — dite des Tây Son — qui condui­sit à l’unification du Vietnam. Notamment l’évêque Pigneaux de Béhaine qui joua un rôle majeur auprès du futur Gia Long, ain­si que les volon­taires fran­çais qui l’accompagnèrent. Des pas­sages très impor­tants sont consa­crés à la vie sociale en Cochinchine ain­si qu’aux reli­gions et aux croyances. Les mis­sion­naires furent éga­le­ment les pre­miers à contac­ter, et à par­ler des mino­ri­tés eth­niques du Vietnam. (Reprint 2000).

Du même auteur :