Collection :

Héros et Révolution au Viêt Nam

heros_et_revolution

De 1948, date du lan­ce­ment du pre­mier mou­ve­ment d’émulation, à 1964, veille de la guerre contre le régime du Sud Viêt Nam, les com­mu­nistes s’attachèrent à faire émer­ger dans les bourgs et cam­pagnes du pays une nou­velle élite pro­duc­ti­viste et poli­tique. Ainsi, selon une clas­si­fi­ca­tion de l’exemplarité patrio­tique révi­sée par Hô Chí Minh, des « tra­vailleurs d’avant-garde », des « com­bat­tants d’émulation » et des « héros nou­veaux » vinrent-ils for­mer les rangs d’une « nou­velle socié­té exem­plaire » où la ver­tu poli­tique fai­sait office de prin­cipe de mobi­li­sa­tion popu­laire. Le pré­sent ouvrage pré­sente et ana­lyse ce pro­ces­sus d’invention de « héros nou­veaux ». Après avoir cer­né au plus près ce qu’étaient les héros dans la tra­di­tion et l’histoire viet­na­miennes, il montre com­ment s’impose en réa­li­té un modèle d’importation sino-sovié­tique et com­ment celui-ci est très len­te­ment détour­né selon une logique cultu­relle propre et en fonc­tion d’objectifs par­ti­cu­liers. Loin d’être un phé­no­mène négli­geable, l’homme nou­veau a par­ti­ci­pé depuis un demi-siècle à la recons­truc­tion, au Viêt Nam, d’un ima­gi­naire natio­nal et à l’élaboration d’une nou­velle mémoire col­lec­tive, patrio­tique et communiste

Du même auteur :