Criminalité et violence

Sur les terres ukrainiennes au XVIe siècle

criminalite_et_violence

« Le livre de Véronika Buteyko-Bujon pré­sente une grande ori­gi­na­li­té, ce qui lui donne une place par­ti­cu­lière, riche de sens, dans la pro­duc­tion his­to­rique actuelle, tout en éclai­rant vive­ment la crise de l’intégration euro­péenne vécue avec pas­sion par les Ukrainiens en 2013 – 2014. […] Son ouvrage ana­lyse très fine­ment la place exacte [de l’Ukraine] dans l’Europe en évo­lu­tion du XVIe siècle, à tra­vers le thème de la cri­mi­na­li­té. Elle fait ain­si modes­te­ment de l’excellente his­toire glo­bale, quand d’autres ne jurent que par la théo­rie, sans par­ve­nir à énon­cer autre chose que des bana­li­tés […] Sans igno­rer le droit ni les cou­tumes, elle recons­truit patiem­ment une image com­plexe des pra­tiques judi­ciaires et extra­ju­di­ciaires, ce qui débouche sur les valeurs sociales mises en oeuvre, per­met­tant de ce fait une féconde com­pa­rai­son avec la Pologne, les Pays-Bas et la France. Son jury de sou­te­nance a été vive­ment impres­sion­né par la por­tée du tra­vail, véri­table per­cée dans l’étude de l’histoire de la cri­mi­na­li­té et de la jus­tice à pro­pos d’un pays-fron­tière situé au car­re­four des plus impor­tantes aires cultu­relles européennes. »

Du même auteur :