Bir Hakeim

Évènement et mémoires

Bir Hakeim. Le nom claque comme un défi. La défense vic­to­rieuse de Bir Hakeim par les Forces Françaises Libres marque en effet un tour­nant dans l’histoire du géné­ral de Gaulle et du mou­ve­ment de la France Libre lan­cé dans des condi­tions dif­fi­ciles en 1940. Le pro­jet mili­taire et poli­tique avait pour objec­tif de remettre la France dans la guerre après la défaite de la cam­pagne de France. Et de le faire savoir inter­na­tio­na­le­ment. Contraints par leurs res­sources et en consé­quence, par les dif­fi­cul­tés à se faire recon­naître comme un allié à parts égales, les Français libres ont dû attendre deux ans pour, enfin, faire entendre leur voix. La bataille de Bir Hakeim, on l’a dit sou­vent, mon­trait que l’armée fran­çaise n’était pas morte en 1940 et qu’elle avait réveillé les Français occu­pés. Le livre a pour objec­tif de reprendre cette his­toire sous des angles divers, du récit de l’événement à la mémoire de l’événement. Il met en pers­pec­tive une réflexion sur l’expérience de guerre et le récit de guerre qui s’articule autour de dif­fé­rentes notions com­plé­men­taires, bien connues des his­to­riens : l’événement, la place de l’individu dans l’événement-bataille, la longue durée de l’événement, la mémoire et le jeu des représentations.

Du même auteur :