Collection :

Aimé Bonpland un naturaliste rochelais aux Amériques (1773−1858)

De l’orchidée à la yerba mate

Sous la direction de 
aime_bonpland

L’oeuvre scien­ti­fique de cet émi­nent bota­niste, né en 1773 à La Rochelle, est consi­dé­rable et sa vie fut aus­si aven­tu­reuse. Avec Alexandre de Humboldt, Bonpland avait effec­tué, pen­dant cinq ans, un voyage scien­ti­fique dans les régions équi­noxiales du conti­nent amé­ri­cain, illus­trant la tra­di­tion des grands voyages ima­gi­nés par l’Europe du siècle des Lumières. À son retour en France, Bonpland était deve­nu admi­nis­tra­teur des remar­quables jar­dins bota­niques de la Malmaison et de Navarre, confiés à l’Impératrice Joséphine par Napoléon. Puis, Bonpland rega­gna le conti­nent amé­ri­cain. Il vécut pen­dant une qua­ran­taine d’années, jusqu’à sa mort, dans les pays du « cône sud » de l’Amérique : Argentine, Paraguay (mal­gré lui), Brésil et Uruguay. Le savant-natu­ra­liste roche­lais fait l’objet d’une véri­table véné­ra­tion dans ces pays, à tel point que l’Argentine a dési­gné l’année 2008 comme « l’Année Bonpland ». Tout concourt donc à faire revivre – connaître – Bonpland. Les dif­fé­rents aspects de sa vie et de son oeuvre sont mis en lumière dans cet ouvrage d’actualité…

Du même auteur :