Collection : Rivages des Xantons

Le Corps diplomatique et consulaire français aux États-Unis (1815-1904)

Gérald Sim

Le récit de la présence diplomatique et consulaire française aux États-Unis est un miroir des ambitions et des limites de la diplomatie française en Amérique du Nord au XIXe siècle. Cet ouvrage dresse un tableau d’ensemble du réseau français au prisme de ses acteurs.

La genèse du réseau diplomatique français s’inscrit dans le contexte des révolutions atlantiques de la seconde moitié du XVIIIe siècle et s’organise dans une perspective commerciale tout au long du siècle suivant. Cet axe est indissociable d’une logique géopolitique. Celle-ci oscille entre un rapprochement avec les États-Unis, afin de limiter l’hégémonie commerciale et maritime anglaise, et une entente avec Londres pour contrecarrer l’expansion territoriale du pays de Washington vers l’Ouest.

La succession des différents régimes politiques français, ainsi que l’émergence des États-Unis comme puissance impériale, obligent le Quai d’Orsay à réajuster sa politique à la fin du siècle. Les acteurs diplomatiques favorisent l’émergence d’une mémoire ravivant le combat partagé pour la cause de la liberté au cours de la guerre d’indépendance américaine. Le mythe de La Fayette comme héros des deux mondes sert de trompe l’œil sur la réalité des relations bilatérales : le XIXe  siècle est marqué par l’affirmation de deux messianismes politiques sur les deux rives de l’Atlantique.

Nombre de pages : 754 | Format : 158 x 240 mm - Dos carré collé | Date de publication : 2019 | ISBN : 978-2-84654-530-3 | Prix : 36,00 €