Collection : Études sur l'Asie

Tirailleurs de la Côte des Somalis

Des mercenaires au service de la France ?

Laurent Jolly

Djibouti, cité-comptoir coloniale ou ville-garnison d’un monde instable fut également un bureau de recrutement de l’armée française en Afrique de l’Est.

Plus de 7 000 jeunes hommes originaires de toute la Corne de l’Afrique et du Yémen firent le choix de s’engager pour la France alors que le territoire était désigné Côte française des Somalis puis Territoire français des Afars et des Issas jusqu’à son indépendance en 1977. Le caractère volontaire de ces engagements et l’actualité dramatique de la région laissent penser que ces jeunes hommes furent des mercenaires recrutés parmi des populations « guerrières ». Mais les archives personnelles et collectives nous invitent à revisiter ces représentations pour mettre à jour des stratégies d’acteurs dans un contexte politique, social et écologique contraignant.

Nombre de pages : 324 | Format : 158 x 240 mm - Dos carré collé | Date de publication : 2019 | ISBN : 978-2-84654-518-1 | Prix : 25,00 €