Collection : Le temps colonial

Pierre Mendès France et les outre-mers

Frédéric Turpin, Jacques Frémeaux

L’analyse des conceptions et de l’action outre-mer – tant au pouvoir que dans l’opposition – de Pierre Mendès France n’a jamais fait l’objet d’une étude particulière, mais a toujours été traitée au contraire de manière « périphérique » au travers d’autres problématiques d’ensemble. Il subsiste pourtant un mythe Mendès France quant à la décolonisation, qu’il soit positif ou pour certains, plus rares, négatif. Cet ouvrage se propose de dresser le portrait sur la longue durée – de l’empire triomphant aux indépendances – de la pensée et de l’action de Pierre Mendès France en matière d’Outre-mer. À travers l’étude d’un personnage d’exception, il entend apporter une pierre supplémentaire au vaste et complexe édifice de la connaissance de la relation entre la France et ses prolongements Outre-mer. La postérité a surtout retenu de Pierre Mendès France l’image d’un homme d’État partisan de solutions libérales dans la gestion des questions outre-mer comme en témoignent notamment les nombreux hommages qui lui ont été rendus lors de son décès. Mais cette image « libérale » lui a aussi valu des haines tenaces de la part des tenants du maintien en l’état de l'Union française, qui n'ont eu de cesse de l’attaquer et de le calomnier sur le mode du « bradeur d'empire ». Toute la pensée et l'action outre-mer de Pierre Mendès France se trouve, dans ce constant souci de parvenir à l'équilibre le plus juste possible entre l'affirmation des identités nationales – voire des nationalismes –, le développement économique et social et le respect des intérêts de grande puissance de la France.

Nombre de pages : 130 | Format : 170 x 240 mm - Dos carré collé | Date de publication : 2012 | ISBN : 978-2-84654-307-1 | Prix : 21,00 €