Duc, un regard allemand sur le Vietnam

(1965-1972)

Uwe Siemon-Netto

Les souvenirs de ce journaliste allemand portent le regard d’un observateur dont le pays n’a pas été partie prenante dans les guerres d’Indochine. Un regard neuf et Présent au tout début de la guerre dite américaine, Uwe Siemon-Netto assiste à l’engrenage inexorable des États-Unis au Vietnam, passant de la présence de conseillers à l’engagement de troupes combattantes en nombre toujours plus important. Il suit les premiers combats directs, et meurtriers, entre Nord-Vietnamiens et Américains dans le centre du pays, puis l’extension inexorable de la guerre, culminant avec l’offensive du Têt de 1968 : il est un des rares journalistes à avoir vécu en direct son déclenchement à Saigon et l’extrême dureté des combats à Hué. Ses souvenirs concernent de multiples sujets, comme la « pacification » du delta du Mékong, les affaires politiques du Sud-Vietnam, les « enfants soldats » des deux côtés, les souffrances des soldats et par-dessus tout des civils vietnamiens et de leurs souffrances. De très nombreux portraits, souvent ironiques, toujours sensibles, de militaires américains et sud-vietnamiens, de journalistes étrangers, de Vietnamiens (et de Vietnamiennes), de diplomates, donnent un aspect très émouvant à ce travail de mémoire, vision inédite pour des Français. L'auteur exprime son ressenti sur la Guerre « américaine » du Vietnam : excessive parfois, son opinion est néanmoins basée sur des choses vues.

Nombre de pages : 228 | Format : 158 x 240 mm - Dos carré collé | Date de publication : 2015 | ISBN : 978-2-84654-407-8 | Prix : 23,00 €