La Déportation fragmentée. Les anciens déportés parlent de politique

1945-1980

Olivier Lalieu

L'année 1945 marque le retour sur le territoire national des rescapés des camps de concentration et d'extermination nazis. Rapidement, une partie de ces hommes et de ces femmes s'engagent dans la société française d'après-guerre pour dénoncer ce qu'ils considèrent comme contraires aux idéaux de la Résistance et de la Déportation. Leurs voix ne cesseront dès lors de s'élever notamment contre la guerre froide, la guerre d'Algérie, le négationnisme… C'est à partir des bulletins de trois amicales (Association nationale des anciennes Déportées et Internées de la Résistance, Amicale d'Auschwitz et des camps de Haute-Silésie, et Amicale des anciens de Dachau) ainsi que d'entretiens, que ce livre restitue le discours politique et les engagements des déportés de 1945 à 1980. La réflexion proposée par La Déportation fragmentée s'articule autour des questions suivantes : sur quelles valeurs se fondent l'engagement des rescapés et comment l'expérience concentrationnaire s'y intègre-t-elle ? Quels événements motivèrent une intervention de leur part et sous quelle forme ? Que peut-il en être de l'unité du monde de la Déportation ?