L’Archipel Kangean

Sumenep, Java Est, Indonésie

Sous la direction de
Charles Illouz, Philippe Grangé

Les îles Kangean se situent au centre géographique de l’immense espace archipélagique indonésien. Les politiques de développement semblent avoir ignoré son existence, jusqu’à ce qu’on y trouve du gaz puis du pétrole. Cet ouvrage rassemble les contributions de chercheurs appartenant aux disciplines les plus diverses. Fruit d’une coopération scientifique suivie entre chercheurs français et indonésiens, il rend compte d’une actualité épistémologique, celle du développement durable, qui appelle par définition les réponses conjointes des sciences humaines et sociales et des sciences de la nature. Si l’approche pluridisciplinaire permet de juger en actualité des écarts de dégradation environnementale entre différents sites, elle permet à un niveau historique d’apprécier combien les régimes de production coloniaux ont très tôt modifié en profondeur les paysages des îles exploitées et combien la jeune nation indépendante ne s’est pas soustraite aux logiques productivistes dont elle a hérité. Le plus vaste archipel de la planète, se présente de ce point de vue comme un terrain d’expérimentation scientifique dont l’intérêt se mesure à l’extrême diversité des situations écologiques et sociales qui s’y rencontre. Cet ouvrage aligne ainsi les questions de la biologie des milieux littoraux, de la géophysique, de la géographie, de l’économie, de l’anthropologie, de la linguistique, des sciences de l’éduction, pour rendre compte chaque fois de l’impact de rapports socio-économiques sur l’environnement naturel et culturel. Le cas de l’archipel Kangean illustre ainsi une situation qui s’étend à toute l’Indonésie. Que les activités humaines les plus récentes transforment plus qu’elles ne l’ont fait durant les derniers siècles le milieu naturel duquel les populations insulaires tirent leur subsistance, voilà qui n’était pas utile en soi de démontrer. Il était toutefois urgent de tenter de mesurer les effets de cette action pour envisager d’en contrôler les conséquences à court et moyen termes. Sous l’angle des observations utiles à un projet de développement durable, il fallait notamment dégager les conditions sociales complexes, locales ou liées aux usages imposés par la mondialisation, qui seront cause dans un proche avenir de graves problèmes écologiques et sociaux.

Nombre de pages : 306 | Format : 170 x 240 mm - Dos carré collé | Date de publication : 2013 | ISBN : 978-2-84654-275-3 | Prix : 36,00 €