Plutarque au Brésil

Passé, héros et politique (1822-1922)

Armelle Enders

Le Brésil s'émancipe du Portugal en 1822 par une voie singulière. C'est, en effet, le prince héritier de la Couronne portugaise qui déclare l'indépendance et instaure une monarchie constitutionnelle, qui reste en vigueur jusqu'à la proclamation de la République en 1889. L'Empire du Brésil est ainsi fondé sur une contradiction : il postule la continuité historique avec la période coloniale, continuité assurée par la dynastie des Bragance qui règnent des deux côtés de l'Atlantique, mais il lui faut en même temps construire une nation qui se distingue de la matrice portugaise et fasse de l'indépendance une rupture. Cette tension originelle est le sujet principal de Plutarque au Brésil. L'angle adopté, pour répondre aux nombreuses questions posées par cette situation, est le panthéon symbolique qui se dégage progressivement, s'enrichit et évolue sensiblement entre 1822 et la célébration de son centenaire. Entre l'Empire et la République, le Brésil passe d'un système politique dans lequel le monarque personnifie la nation à un régime oligarchique dont la nature collégiale se reflète dans une pluralité de grands hommes et de héros. Ce livre porte donc sur la fabrication des derniers, l'institutionnalisation de l'histoire au Brésil, la biographie comme genre historique et la pédagogie civique p ar l'exemple d'individus présentés comme vertueux. Au-delà du cas brésilien, il invite à réfléchir sur la démocratie et ses incarnations.

Nombre de pages : 334 | Format : 158 x 240 mm - Dos carré collé | Date de publication : 2012 | ISBN : 978-2-84654-316-3 | Prix : 31,00 €