Balthazar

Un prince de Timor en Chine, en Amérique et en Europe au XVIIIe siècle

Sous la direction de
Frédéric Durand

L’histoire de Balthazar, Prince des îles de Timor et de Solor, s’avère tout à fait étonnante. Au milieu du XVIIIe siècle, ce jeune homme a voyagé dans les îles de la Sonde, puis en Chine, avant de naviguer vers la France, de s’embarquer sur des bateaux corsaires en partance vers les Pays-Bas, l’Angleterre, l’Écosse et le Québec. En France, où il a vécu pendant quarante ans, il a écrit aux rois Louis XV et Louis XVI, ainsi qu’à d’autres grands personnages comme Voltaire, avant de vivre la Révolution française en 1789. L’existence de Balthazar avait été signalée par des historiens du XXe siècle, mais sans que ne soit perçue la dimension de ce personnage que les chroniques de l’époque ont comparé au mage Cagliostro et au chevalier d’Éon. Une abondante documentation inédite de lettres, de mémoires et de manuscrits permet désormais de reconstituer son parcours. Loin d’être anecdotique, la vie du Prince de Timor permet également d’éclairer de manière originale plusieurs aspects importants de l’histoire de France, notamment le rôle de la Compagnie royale des Indes dans le commerce avec l’Asie, le poids de la noblesse dans l’Ancien régime, les liens entre médecine et alchimie, ainsi que l’apparition des discriminations envers les « gens de couleurs » dans les années 1770. La postérité du Prince de Timor au XIXe siècle est non moins riche, car il a fait l’objet de nombreuses publications, dont un roman picaresque. Il est même entré dans le dictionnaire de la langue française, avant de tomber rovisoirement dans l’oubli.

Nombre de pages : 369 | Format : 158 x 240 mm - Dos carré collé | Date de publication : 2015 | ISBN : 978-2-84654-408-5 | Prix : 33,00 €