Les Chinois en Insulinde

Échanges et sociétés marchandes au XVIIe siècle

Marie-Sybille de Vienne

Lorsque les Hollandais bâtissent au XVIIe siècle leur puissance commerciale en Asie orientale, les communautés marchandes chinoises occupent une place prépondérante. La Compagnie des Indes orientales hollandaise (VOC) va devoir lutter contre ces formidables concurrents, parfois aussi les « utiliser » dans certains circuits commerciaux (Chine notamment). L’auteur analyse en détail le poids et le rôle de ces commerçants chinois, tant dans les grands circuits commerciaux d’Asie que sur les produits échangés, leurs modes opératoires, ainsi que leur « vie quotidienne » dans la capitale des Indes néerlandaises, Batavia (Jakarta), où ils ont un statut privilégié qui les associe à la gestion de la cité. L’ouvrage est une contribution neuve et fondamentale à la connaissance des mécanismes commerciaux et des échanges au XVIIe siècle en Asie, et au contact entre Européens et Chinois.

Nombre de pages : 378 | Format : 170 x 240 mm - Dos carré collé | Date de publication : 2008 | ISBN : 978-2-84654-166-4 | Prix : 34,00 €