De l'Indochine coloniale au Vietnam libre

Je ne regrette rien

Albert Clavier

Entre ces deux époques de sa vie, Albert Clavier est parti en Indochine en 1945 avec le corps expéditionnaire français, a déserté et servi dans les rangs du Vietminh, puis, après la fin de la guerre en 1954, a été journaliste à Hanoi jusqu’en 1963. Il est un des rares Occidentaux à avoir connu la guerre du côté des combattants nationalistes vietnamiens, puis la vie dans le Vietnam indépendant des années cinquante et soixante. Une nouvelle vie commence ensuite en Hongrie, comme représentant de la Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique, puis, après l’amnistie qui lui permet de retourner en France, comme homme d'affaires.

Nombre de pages : 205 | Format : 150 x 215 mm - Dos carré collé | Date de publication : 2008 | ISBN : 978-2-84654-156-5 | Prix : 23,00 €