Souvenirs d'un cavalier de la Grande-Armée 1800-1810

Sous la direction de
Jacques Chevillet

Le témoignage dans le domaine historique est un des éléments essentiels afin de mieux appréhender une période. Celui de Jacques Chevillet, soldat de la Grande-Armée, fait bien partie de cette « ouvre de mémoire ». Jamais réédités depuis 1906, date de leur première publication (chez Hachette), et rédigés par l'auteur très peu de temps après les faits, ces « Souvenirs d'un cavalier de la Grande-Armée » sont ceux d'un personnage au destin atypique. Chevillet s'engage dès l'âge de 15 ans au sein du 8ème chasseurs à cheval. Il sera présent, jusqu'en 1809, lors des principales campagnes de l'Empereur. Ainsi, de la Hollande à l'Autriche, le lecteur suit ce jeune cavalier à travers l'Europe en guerre. L'auteur de ces souvenirs ouvre grands les yeux et note avec précision tout ce qu'il voit. Dans une correspondance adressée à son père et à un ami, il raconte, commente avec talent, les différents épisodes de sa carrière militaire. Puis, le 5 juillet 1809, lors de la bataille de Wagram, son parcours s'arrête brutalement. Cet épisode ultime au cours duquel il est blessé grièvement, donne une intensité supplémentaire à sa narration. N'écrivant pas dans le but d'une justification quelconque, Jacques Chevillet a laissé un récit qui forme, sans nul doute, un des plus vivants documents sur cette épopée napoléonienne ayant marqué non seulement notre histoire mais également, celle de l'Europe tout entière.

Nombre de pages : 282 | Format : 155 x 240 mm - Dos carré collé | Date de publication : 2004 | ISBN : 978-2-910828-33-2 | Prix : 29,00 €